Comment différencier les bons lipides des mauvais ?

Publié le : 01 septembre 20224 mins de lecture

Les bons et les mauvais lipides sont une source de confusion pour beaucoup de gens. Les lipides sont une partie importante de notre alimentation et il est important de les comprendre. Les bons lipides sont essentiels à notre santé et nous aident à absorber les vitamines et à lutter contre les maladies. Les mauvais lipides, quant à eux, peuvent augmenter notre risque de maladies cardiaques et d’autres maladies. Heureusement, il est relativement facile de différencier les bons des mauvais lipides.

Les acides gras poly-insaturés

Les lipides sont une grande famille de composés organiques, dont les acides gras sont les plus connus. Les acides gras peuvent être saturés ou insaturés, mono- ou poly-insaturés. Les acides gras saturés sont solides à température ambiante et se trouvent principalement dans les viandes et les produits laitiers. Les acides gras insaturés, quant à eux, sont liquides à température ambiante et se trouvent dans les huiles végétales. Les acides gras mono-insaturés sont appelés « bon » cholestérol, car ils aident à réduire le « mauvais » cholestérol. Les acides gras poly-insaturés, quant à eux, sont appelés « bon » gras car ils aident à réguler le taux de cholestérol dans le sang.

Les acides gras mono-insaturées

Les acides gras mono-insaturés (AGMI) sont des lipides qui ont un seul double bond dans leur chaîne carbonée. Ils sont considérés comme les « bons » lipides et sont présents dans les aliments d’origine végétale, comme l’huile d’olive, l’huile de canola, les noix et les avocats. Les AGMI sont connus pour abaisser le « mauvais » cholestérol LDL et augmenter le « bon » cholestérol HDL. Ils peuvent également aider à réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Les acides gras saturés

Les acides gras saturés sont présents dans les aliments d’origine animale comme la viande, le lait, les œufs et le fromage. Ils sont aussi présents dans certains aliments d’origine végétale comme les huiles de palme et de coco. Les acides gras saturés sont solides à température ambiante et se liquéfient à température corporelle.

Les acides gras saturés ne sont pas essentiels à la santé. Les acides gras saturés augmentent le cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol) mais diminuent le cholestérol HDL (le « bon » cholestérol). Le cholestérol LDL est associé à un risque accru de maladie cardiaque, tandis que le cholestérol HDL est associé à un risque réduit.

Les acides gras saturés doivent être consommés avec modération. La plupart des gens devraient consommer moins de 10 % de leurs calories totales sous forme d’acides gras saturés. Les personnes atteintes de maladies cardiaques ou à risque élevé de maladie cardiaque devraient consommer moins de 7 % de leurs calories totales sous forme d’acides gras saturés.

Les acides gras trans

Les acides gras trans sont une forme de gras saturé présente dans certains aliments transformés. Ils sont créés lorsque les huiles polyinsaturées sont hydrogénées pour les rendre plus solides. Les acides gras trans peuvent augmenter le cholestérol LDL « mauvais » et diminuer le HDL « bon » cholestérol, ce qui peut augmenter le risque de maladie cardiaque. En outre, les acides gras trans sont associés à un risque accru de diabète de type 2.

Les aliments transformés contenant des acides gras trans doivent porter une étiquette indiquant leur teneur en acides gras trans. Les aliments qui peuvent contenir des acides gras trans comprennent les biscuits, les gâteaux, les crèmes glacées, les margarines et certaines huiles de friture. Les acides gras trans sont également présents dans les aliments frits tels que les frites et les nuggets. Les aliments contenant des acides gras trans doivent être consommés avec modération.

Plan du site